Le territoire de l’Auxois Morvan

auxois3 86

Situation

Le Pays Auxois Morvan est situé en région Bourgogne-Franche-Comté, dans l’ouest du Département de la Côte d’Or, entre Auxerre et Dijon.

Cet espace de concertation regroupe 6 communautés de communes, celles du Montbardois, de Saulieu, du Pays d’Alésia et de la Seine, du Pays d’Arnay-Liernais, d’Ouche et Montagne, et des Terres d’Auxois.

Son territoire s’étend sur 211 communes, 2 581 km² et rassemble 57 482 habitants.

A l’ouest, 31 communes se situent dans le Parc Naturel du Morvan.

Les unités paysagères composant le territoire sont essentiellement celles de l’Auxois, du Morvan, puis celles d’Arnay, des Hautes Vallées de l’Ouche et dans une moindre mesure celles du plateau du Châtillonnais et du Dijonnais.

L’Auxois est une région naturelle correspondant à un fossé entre les plateaux de Langres-Châtillonnais et le Morvan. Le Pays d’Auxois, au sens historique, « Alesiensis pagus », était un comté qui fut associé au Duché de Bourgogne en 1082. Il était divisé en bailliage principal de Semur-en-Auxois et bailliages particuliers d’Avallon, d’Arnay-le-Duc et de Saulieu.

Aujourd’hui, d’un point de vue administratif, le territoire est couvert en partie par trois arrondissements : Montbard, Beaune et Dijon ; ainsi que par quatre cantons : Montbard, Semur-en-Auxois, Arnay-le-Duc et Talant.

Population

Le territoire compte 57 482 habitants (2017).

En Auxois Morvan, l’espace rural prédomine. Cela se traduit par une faible densité de population : 23 habitants par km², ce qui est inférieur aux moyennes de Côte-d’Or (61 hab./km²) et de Bourgogne-Franche-Comté (59 hab./km²).

Il existe d’importantes variations de densité et de population entre les Communautés de communes du territoire, de 15 876 pour Terres d’Auxois à 5 503 habitants pour Saulieu. Les plus peuplées et les plus denses se trouvent au nord du territoire (Montbardois, Terres d’Auxois) ainsi qu’en périphérie de Dijon (Ouche et Montagne). Des densités de population intermédiaires sont observées le long des principaux axes de communication (Pays d’Alésia et de la Seine, Arnay-Liernais).

Le Pays s’organise en 7 bassins de vie, du nord au sud, ceux de Montbard, Venarey-Les Laumes, Semur-en-Auxois, Dijon, Saulieu, Pouilly-en-Auxois, et Arnay-le-Duc.

Le territoire s’appuie également sur les deux principales villes, Semur-en-Auxois et Montbard, qui comptent respectivement, au 1er janvier 2017, 4 139 et 5 160 habitants. D’autres bourgs centres affichent une population comprise entre 3 000 et 1 000 habitants : Venarey-Les Laumes, Saulieu, Velars-sur-Ouche, Arnay-le-Duc, Fleurey-sur-Ouche et Vitteaux .

L’Auxois Morvan est un territoire à dominante rurale forte, depuis 2005, une partie de ces communes est classée en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR).

Activité économique

Le territoire compte au total 20 346 emplois, dont 35% dans le secteur de l’administration, l’enseignement, la santé et le social.

L’industrie est significativement présente en Auxois Morvan puisqu’elle représente 21% des emplois contre 17% à l’échelle régionale. Sont principalement représentés les secteurs de la métallurgie, du cuir et de l’agroalimentaire, 69% des emplois industriels à eux trois, puis les équipements électriques, la sylviculture et la plasturgie.

Entreprises de plus de 50 salariés et pôles sectoriels

L’agriculture est également bien représentée avec 8% des emplois contre 4% à l’échelle régionale. En 2015, le Pays Auxois Morvan dénombrait 1 301 agriculteurs exploitants, soit 5,8% de la population de 15 ans ou plus.

Avec 70% d’espaces agricoles dans la superficie totale du territoire, l’agriculture est principalement orientée en polyculture-élevage, par exemple la culture de céréales, d’oléoprotéagineux et l’élevage de troupeaux charolais allaitant. Seule la Communauté de Communes du Pays d’Arnay-Liernais est majoritairement orientée vers la viande bovine.

La viticulture, très présente au XIXè siècle, a quasiment disparu au début du XXè à la suite de l’épidémie de phylloxéra. Elle renaît progressivement depuis les années 80.

Principale orientation agricole des communes

Les productions locales de l’Auxois Morvan représentent une grande richesse, avec notamment les filières d’excellence que sont l’AOC Époisses et la Viande Charolaise. Ces productions et leurs points de distribution peuvent être consultés sur une carte dédiée.

Pour valoriser encore plus les productions, différentes actions sont menées, notamment, l’élaboration d’un Projet Alimentaire Territorial et une démarche d’identification des productions locales à travers la marque Auxois Naturellement.

Enfin, le secteur de l’artisanat est présent sur l’ensemble du territoire de manière relativement importante et diversifiée. Au 1er janvier 2019, la Côte-d’Or comptabilise 10 429 entreprises artisanales, dont 14% sont situées en Auxois Morvan.

La forêt

Le taux de boisement (21%) rend compte d’une faible présence de la forêt sur le territoire avec une répartition hétérogène. Il est seulement de 16% sur la partie Auxois alors qu’il atteint 33% sur la partie morvandelle. Cette variabilité rend bien compte de la réalité bourguignonne avec des zones fortement boisées, comme le Morvan, et des zones de transition correspondant à l’Auxois.

La composition de ces forêts suit cette même dualité avec une proportion de résineux significative sur le Morvan et anecdotique dans la partie de l’Auxois.

Le Pays a su tirer profit de cette situation en accompagnant la mise en place d’un écopôle à La Roche-en-Brenil dédié à la ressource bois.

Les activités de tourisme

Renommée pour ses richesses gastronomiques, architecturales et ses paysages, le Pays de l’Auxois Morvan attire nombre de touristes français et étrangers. Le tourisme en Auxois Morvan est caractérisé par un tourisme de passage avec de très courts séjours lié à sa position géographique et un tourisme de longue durée lié au fort taux de résidences secondaires.

Le patrimoine archéologique et historique, notamment médiéval est particulièrement remarquable. Au nombre des sites particulièrement attractifs du territoire, on peut citer le Muséoparc Alésia, l’Abbaye de Fontenay, le château de Bussy Rabutin, les Forges de Buffon, la cité médiévale de Semur-en-Auxois, ou encore le Canal de Bourgogne.

Si les retombées du tourisme sont variables à l’échelle du territoire, celui-ci bénéficie d’atouts lui permettant d’émerger en comparaison du département. Quatre des dix lieux de visite les plus fréquentés de Côte-d’Or se situent en Auxois-Morvan : Parc de l’Auxois, Abbaye de Flavigny, Abbaye de Fontenay et MuséoParc Alésia. En 2018, l’Auxois Morvan capte 22,9% des lits et 15% des nuitées du département de Côte-d’Or.

En comparaison du reste de la Côte-d’Or, le territoire présente une bonne capacité d’accueil touristique (50 lits pour 100 habitants comparé aux 20 lits/100 habitants sur la Côte-d’Or). Le territoire a une capacité d’accueil de 30 125 lits dont 26 % d’hébergements marchands (397 structures : gîtes, chambres d’hôtes, hôtels, campings, etc.) et 74 % d’hébergements non marchands (4.530 résidences secondaires, soit 13 % des résidences principales).