Projet Alimentaire Territorial (PAT)

Actualités du projet

Un Projet Alimentaire Territorial, pourquoi ?

  • Soutenir et renforcer les producteurs locaux et le développement des circuits courts.
  • Valoriser un système alimentaire plus durable en accompagnant les initiatives publiques et privées.
  • Créer une nouvelle dynamique, en lien avec les actions passées, actuelles et à venir.

Le système alimentaire est composé de nombreux et différents acteurs. L’objectif du PAT est de tendre vers une re-localisation de l’alimentation et de raccourcir le circuit entre les différents maillons de la chaine alimentaire.

Système alimentaire

Un Projet Alimentaire Territorial, c’est quoi ?

Crée par la loi Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt du 13 octobre 2014, le projet alimentaire territorial est défini par les articles L. 1-III et L. 111-2-2 du Code rural et de la pêche maritime.

Le PAT Auxois Morvan c’est :

  • Un état des lieux de la production locale, des besoins alimentaires locaux 
  • Une analyse partagée des enjeux sociaux, environnementaux, économiques et de santé
  • La création de groupes locaux par Communauté de communes 
  • L’émergence de projets « concrets » : magasins de producteurs, ateliers de transformation…

Le PAT en mots clés

L’alimentation est un sujet qui touche à 6 domaines d’interventions.

Étant donné la grande diversité des possibles, un cap politique a été définis :

Trois priorités :

  1. Développer une économie alimentaire de proximité
  2. Valoriser notre patrimoine gastronomique comme vecteur d’identité territorial et de lien social
  3. Améliorer l’accès de tous à une alimentation durable, de qualité et locale

Un cap transversal : accompagner les acteurs du sytème alimentaire vers une meilleure connaissance et utilisation des outils numériques.

Un levier d’actions : la restauration collective.

La démarche du PAT de l’Auxois Morvan

Les principales étapes

Après la rencontre des acteurs et le diagnostic, l’objectif est d’identifier des projets concrets à mettre en oeuvre : formations, actions pédagogiques, magasins de producteurs, installation d’agriculteurs, outils de transformation,…

Un PAT en partenariat avec d’autres initiatives similaires

Le Pays Auxois Morvan s’appuie sur le Département et la Chambre d’Agriculture qui réalise un Projet Alimentaire à l’échelle de la Côte d’Or. Par exemple, une enquête en matière de restauration collective a été pensée en commun. De la même façon, une partie du diagnostic sera réalisée avec le soutien de la Chambre d’Agriculture de Côte d’Or.

Le « PATd » vise spécifiquement la mise en réseau des territoires et la question de la logistique. Cette thématique sera donc réfléchit à l’échelle départementale pour créer les synergies attendues.

Des liens forts avec le territoires connexes (Pays Beaunois, PNR Morvan…) sont également prévus, pour que l’analyse et les projets puissent dépasser les limites administratives, au profit des bassins de vie et de productions.

Où en est-on ?

Le diagnostic

La première étape du Projet Alimentaire Territorial Auxois Morvan est l’élaboration d’un diagnostic de l’alimentation.

L’objectif de ce diagnostic est de pouvoir répondre à plusieurs questions : Quelle est l’offre proposée par les agriculteurs et producteurs ? Quelle est la consommation réelle de produits alimentaires locaux ? Quels sont les potentiels de développement de l’offre et de la demande ? Quels sont les freins et leviers à la distribution ? Face à quels problématiques les acteurs sont-ils confrontés et quelles solutions peut-on envisager ? Comment la restauration hors domicile peut être un réel levier ?

Des enquêtes producteurs et consommateurs, des synthèses de réunions de travail viendront abonder cette première analyse.

Et la prochaine étape ?

Les premiers éléments de diagnostic seront présentés aux 6 groupes de travail qui seront créés, dans chacune des Communautés de Communes. Ces groupes seront installés à l’automne 2020 et seront composés de personnes représentantes des différentes parties de la chaine alimentaire : élus, producteurs, industriels, consommateurs, commerçants…

D’autres réunions thématiques pourront avoir lieu afin de creuser des sujets précis : restauration hors domicile, outils de transformation…